Selon les derniers chiffres de l’enquête 2019 Besoins en main d’oeuvre de Pôle Emploi, les métiers de l’informatique se placent à la cinquième position dans le classement des métiers les plus recherchés en France, avec plus de 46 000 projets d’embauches cette année.

Le métier de développeur est désormais incontournable au sein de toutes les industries pour penser les produits de demain dans un monde digital qui mise sur l’innovation. Et où l’hypercroissance des solutions basées sur l’intelligence artificielle appelle à toujours plus d’experts.

Conséquence, une demande continuellement croissante de la part des entreprises qui fait plus que jamais ressentir la pénurie d’ingénieurs informatiques dans tous les secteurs. Et si le métier de développeur est particulièrement en tension, c’est que ces entreprises manque notamment de jeunes formés pour pourvoir les nombreuses créations de postes.

Des clichés à bousculer

Les Millénials (personnes nées entre 1980 et 1995) boudent souvent la filière informatique qui souffre de clichés peu valorisants. L’image du métier est au cœur des enjeux de carrière : le développeur est encore perçu par la jeune génération comme un solitaire dépourvu de contacts professionnels, alors que la réalité est toute autre. Et cerise sur le gâteau, les rémunérations peuvent être très attractives.

Dans une enquête récente, CodinGame observe qu’aujourd’hui le métier de développeur joue le rôle de pivot entre le produit, le marketing et les besoins clients, ce qui conduit les équipes tech à travailler de près avec les équipes métiers.

Ce n’est pas un hasard si CodinGame a lancé cette étude, puisqu’elle est elle-même une plate-forme où les développeurs peuvent améliorer leurs compétences et en acquérir de nouvelles.

Faire « matcher » les meilleurs avec les entreprises

Elle propose notamment une façon ludique de recruter via des jeux vidéo de programmation. C’est un moyen pour les joueurs de se constituer un portfolio de développeur de manière fun, en résolvant des challenges et en débloquant les niveaux dans plus d’une trentaine de technologies en vogue… Et se faire repérer par les recruteurs.

Sur le principe des applications de rencontre, la startup sortira dans les prochaines semaines un système de « matching » qui mettra en relation les meilleurs codeurs, qui n’auraient peut-être pas été repérés sur un simple CV, avec les entreprises à la recherche de nouveaux collaborateurs.

Image parJames Osborne de Pixabay


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ
Apprentis : ça embauche en alternance chez Pöppelmann