Alors que la phase d’admission de Parcoursup vient juste d’être ouverte, un bug vient de perturber la vague des premières réponses apportées aux candidats. WeFuzz fait le point.

Entre mercredi 15 et jeudi 16 mai, près de 1,5 millions de propositions ont été faites aux candidats.

Mais le 16 mai, les équipes de vérification de Parcoursup ont observé « des taux anormalement élevés de propositions d’admission formulées par certaines formations par rapport à leur capacité  d’accueil ».

Celles-ci concernent un peu moins de 400 formations sur les 14 500 formations proposées, soit environ 2 % du nombre total de formations.

Etes-vous concernés ?

Suite à ce bug, selon le ministère de l’Education nationale, « la situation des candidats ayant formulé des vœux dans les formations concernées a ainsi été actualisée afin qu’elle corresponde à la réalité des capacités d’accueil ». En plus clair :

  • les candidats concernés peuvent avoir à nouveau reçu des propositions d’admission dans ces formations. Ces propositions sont désormais conformes aux capacités d’accueil de ces formations ;
  • ils peuvent avoir été placés sur liste d’attente, dans le respect du classement qui avait été établi par les formations ;
  • les propositions d’admission dans d’autres formations, qui avaient été préalablement refusées par ces candidats, ont été réactivées.

Selon le ministère, tous les candidats concernés ont reçu une information individuelle. Ils seront accompagnés par les équipes éducatives de leur établissement actuel. En principe donc, si vous n’avez pas reçu une telle notification, c’est que vous n’êtes pas affecté par ce bug.

Par ailleurs, si vous avez un doute, n’oubliez pas qu’un n° vert est dispo pour toutes vos questions : 0 800 400 070.

Au moment où nous publions, « l’ensemble des propositions formulées sur Parcoursup sont à jour », selon le ministère, et « la procédure d’admission poursuit son cours normal. ».

Restez attentif au fil d’actus WeFuzz pour rester informé !

Image : PublicDomainPictures/Pixabay