Les forces de police d’une petite ville américaine doivent faire face à une invasion soudaine de morts-vivants… Sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes, le nouveau film de Jim Jarmusch est, il faut bien l’avouer, un beau ratage.

Malgré son casting plutôt spectaculaire (Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Iggy Pop, Selena Gomez, Steve Buscemi, Danny Glover…), The Dead Don’t Die s’apparente à une farce jamais drôle.

Toujours dans le décalage gênant, Jarmusch feint de rendre hommage au genre initié à la fin des années 60 par George A. Romero (La Nuit des Morts-Vivants) et tourne en rond.

Son long-métrage est ainsi très ennuyeux. Il parle souvent pour ne rien dire, enfile les clichés et n’essaye même pas d’exploiter ses atouts pour se démarquer. Alors oui, il est toujours sympathique de voir tous ces illustres comédiens se croiser, mais pour le reste… Mieux vaut revoir les classiques !

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur

Gilles Rolland