La phase d’admission de Parcoursup débute mercredi 15 mai à 19 h. Elle se terminera le 19 juillet à minuit. Afin que tous les candidats puissent consulter simultanément leur dossier demain, la plateforme proposera dans un premier temps un mode « consultation ». Puis en début de soirée, les candidats pourront répondre aux propositions qui leurs ont été faites.

Pendant toute cette période, la procédure d’admission fonctionnera de manière « progressive et continue », selon le ministère de l’Education nationale : en fonction de leur situation, les candidats recevront chaque matin les réponses des formations, sauf pendant les épreuves écrites du bac.

Pas de panique : les propositions vont aller en augmentant

Comme les candidats libèreront des places au fur et à mesure qu’ils accepteront ou refuseront certaines propositions, cela génèrera immédiatement de nouvelles propositions à d’autres. A partir de mercredi et tout au long de la procédure, le nombre de propositions faites aux candidats augmentera donc progressivement.

Afin d’accompagner les candidats pendant la phase d’admission, le ministère propose un livret mode d’emploi  « Je reçois les réponses des formations et je décide ».

Un n° vert si vous êtes dans le rouge

Par ailleurs, toujours à partir du 15 mai, les candidats ayant demandé exclusivement des formations sélectives et dont les candidatures n’auraient pas été retenues, seront reçus dans les établissements scolaires et les structures d’orientation pour échanger sur leur projet et construire des pistes d’avenir.

A noter qu’il existe un numéro vert Parcoursup, disponible durant toute la phase d’admission : 0 800 400 070.

Les conseils de WeFuzz :

  • téléchargez et imprimez le calendrier de la phase d’admission : vous y retrouverez les étapes à ne pas manquer et les délais de réponses aux propositions d’admission !
  • téléchargez l’application Parcoursup disponible à partir du 15 mai et de vérifier le numéro de portable que vous avez renseigné dans votre profil Parcoursup pour vous assurer de bien recevoir les SMS.