Les fuites de données n’ont jamais été si fréquentes et, chaque année, des millions d’identifiants avec leurs mots de passe sont revendus  sur le Dark web.

Savez-vous que, ces deux dernières années, les données personnelles d’environ deux millions d’utilisateurs ont été divulguées suite à la fuite de données Bouygues ? Ou  que la franchise Optical Center a dû s’acquitter d’une amende de 250 000 euros pour non-sécurisation des données personnelles de ses clients ? Et ce n’est que la partie émergée de l’iceberg numérique. 

Si vous souhaitez vérifier si vos identifiants ont déjà fuité, vous pouvez le faire sur le site web gratuit Have I Been Pnwed, qui comptabilise aujourd’hui plus de 7 milliards de comptes ayant subi des fuites de données. 

Les 5 conseils pratiques qui vont bien

Si vous découvrez que votre compte a été piraté, vous devez immédiatement modifier votre adresse e-mail et vos mots de passe. Et en ne refaisant pas les mêmes erreurs. Voici quelques conseils pratiques.

N’utilisez jamais le même mot de passe sur différents sites.

Stockez tous vos mots de passe dans un endroit sécurisé. Stocker des mots de passe sur un ordinateur fixe, portable ou sur un téléphone est potentiellement dangereux, car vous pouvez les perdre. Le meilleur moyen de conserver tous vos mots de passe en sécurité est d’utiliser un gestionnaire de mots de passe qui stocke et verrouille vos mots de passe dans un coffre numérique chiffré. Les solutions ne manquent pas : Keepass, 1Password, LastPass, Dashlane…

Lorsque vous effectuez un paiement ou que vous communiquez des informations confidentielles en ligne, vérifiez que la passerelle de paiement dispose d’une URL en https. Le « s » de l’URL signifie qu’il s’agit d’un protocole sécurisé et que vos données sont correctement chiffrées.

Chaque fois qu’un site Web vous demande plus d’informations que ce qui est normalement requis, méfiance… Cela peut indiquer qu’il s’agit d’un site frauduleux. Vous devez toujours faire preuve de prudence avant de divulguer vos informations personnelles ou bancaires. Faites des recherches de réputation sur le site avant de vous engager.

Évitez les réseaux Wi-Fi publics. Ne communiquez jamais d’informations personnelles lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi public. Les réseaux Wi-Fi publics sont les terrains de chasse préférés des pirates qui tentent d’accéder à vos informations personnelles. La sécurité des réseaux publics étant généralement anecdotique, évitez de les utiliser pour effectuer des paiements en ligne. Si vous devez effectuer des transactions en ligne sur un réseau public, utilisez un VPN pour rester en sécurité. Un réseau privé virtuel chiffre les données échangées entre votre ordinateur et le serveur VPN, masquant ainsi virtuellement vos activités en ligne. A tester par exemple, NordVPN.


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Les pires mots de passe… sont les plus utilisés


Image : Darwin Laganzon / Pixabay