Avec la réforme du lycée en cours et le nouveau bac 2021, l’enseignement des maths va bientôt changer. Pas de panique, WeFuzz vous dit tout ce qu’il faut savoir.

« L’ancien » lycée imposait en fin de seconde un choix de série. Dans le nouveau lycée, la spécialisation est progressive et c’est l’année de première qui permet aux élèves de construire et d’affiner leurs choix.

Comme pour d’autres matières, l’enseignement des mathématiques de la seconde à la terminale va changer.

Désormais, tous les élèves de première auront obligatoirement un enseignement scientifique dans leur tronc commun de matières, y compris pour ceux qui se spécialisent dans les enseignements littéraires.

Ainsi aujourd’hui, les élèves de la série L n’ont pas d’enseignement obligatoire de mathématiques, et ceux des séries ES et L ont un enseignement de physique-chimie et de SVT réduit à 1h 30 par semaine dans la seule classe de première.

Avec le nouvel enseignement scientifique (2 h par semaine), tous les élèves de première (et de terminale) auront un enseignement associant sciences-physiques, SVT et mathématiques, permettant de « croiser les approches ». À ce titre, l’enseignement sera mené par des professeurs de physique-chimie, de mathématiques et de SVT.

Pour les matheux

Avec à la réforme du lycée, tous les élèves choisissant la spécialité mathématiques bénéficieront de 4 heures d’enseignement de mathématiques. Actuellement, les élèves de S bénéficient de 4 heures de mathématiques en première ; ceux de ES, de seulement 3 heures.

Cet enseignement doit permettre aux élèves de développer leur culture mathématique et d’atteindre le niveau dont ils ont besoin pour réussir leurs études supérieures, qu’elles soient à dominante économique, sociale ou scientifique.

Après la spécialité de première, une palette de choix possibles en terminale

La nouvelle organisation de la classe de terminale permettra de personnaliser plus encore qu’aujourd’hui son parcours mathématique.

Compte tenu de la présence importante dans les cursus post-bac des mathématiques, deux enseignements optionnels vont compléter l’offre proposée en terminale.

En plus de l’enseignement scientifique initié en première et qui se poursuit en terminale (2 heures), les élèves qui souhaitent approfondir leurs connaissances en mathématique pourront choisir un enseignement mathématique à hauteur de 3, 6 ou 9 heures :

  • 3 heures avec l’option « mathématiques complémentaires » ;
  • 6 heures avec l’enseignement de spécialité ;
  • 9 heures avec l’enseignement de spécialité couplé à l’option « mathématiques expertes ».

A noter que l’option « mathématiques complémentaires » sera destinée prioritairement aux élèves qui, ayant suivi la spécialité mathématiques en première et ne souhaitant pas poursuivre cet enseignement en terminale, ont cependant besoin de compléter leurs connaissances mathématiques par un enseignement adapté à leur poursuite d’étude dans l’enseignement supérieur. C’est le cas en particulier pour les élèves qui se destineraient aux études médicales ou en sciences sociales ou économiques.

Enfin, l’enseignement « mathématiques expertes » en terminale sera destiné aux élèves qui ont un goût affirmé pour les mathématiques, et qui visent des formations où les mathématiques occupent une place prépondérante. Cette option, ajoutée à l’enseignement de spécialité, permettra de porter l’horaire hebdomadaire maximal d’enseignement des mathématiques à 9 heures (contre 8 heures actuellement).

Voilà, vous savez tout !


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Réforme du bac : fin des séries générales, 40 % de contrôle continu


Image :  Chuk Yong / Pixabay