C’est le film Jusqu’à la garde, signé par Xavier Legrand, qui a remporté, le 27 février, le premier César des lycéens.

Ce César, dont c’était la première édition, a été attribué par un corps électoral de 1 276 élèves de terminale issus de 54 lycées généraux, technologiques et professionnels.

Les lycéens et l’Académie de Césars séduits par le même film

Comme pour l’Académie des Césars, le vote s’est déroulé entre le vendredi 1er février et le vendredi 22 février, évitant ainsi toute influence possible entre les deux corps électoraux. Ce qui ne les a pas empêchés de faire le même choix, et donc de souligner la qualité de l’œuvre distinguée.

La remise du César des lycéens aura lieu mercredi 13 mars au Grand amphithéâtre de la Sorbonne, à l’occasion d’une rencontre-débat avec les lycéens et en présence du lauréat et de son équipe, du Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et du président de l’Académie des Césars.

Pour rappel, l’ensemble de ces lycéens ont visionné les sept films nommés :

  • La douleur, réalisé par Emmanuel FINKIEL
  • En liberté !, réalisé par Pierre SALVADORI
  • Les Frères Sisters, réalisé par Jacques AUDIARD
  • Le grand bain, réalisé par Gilles LELLOUCHE
  • Guy, réalisé par Alex LUTZ
  • Jusqu’à la garde, réalisé par Xavier LEGRAND
  • Pupille, réalisé par Jeanne HERRY
Léa Drucker et Alex Lutz, meilleurs comédiens

Quant aux Césars décernés par l’académie, c’est également Jusqu’à la garde qui s’est distingué, avec quatre récompenses, dont le César du meilleur film. Les Frères Sisters et Shéhérazade ont eux aussi triomphé, avec respectivement quatre et trois Césars.

Du côté des comédiens, Léa Ducker remporte le César de la meilleure actrice (dans Jusqu’à la garde, encore !). Alex Lutz (Liliane de Catherine & Liliane) est sacré meilleur acteur dans Guy, qu’il a d’ailleurs réalisé.