Mises en ligne sur Netflix à quelques semaines d’intervalle, les deux séries Umbrella Academy et Titans ont focalisé l’attention des fans. De parfaits os à ronger en attendant l’arrivée dans les salles de cinéma du prochain Avengers.

Deux séries similaires mais aussi différentes. Deux shows bien distincts, sombres, plus adultes que des séries comme Arrow ou Supergirl, et donc plus violentes.

D’un côté, Titans, adaptée d’un comic book DC, voit Robin prendre la tangente, loin de Gotham City et de Batman, afin de former une nouvelle équipe de super-héros.

Robin en mode sauvage

Bien décidé à exister par lui-même, loin de l’ombre de la chauve-souris, Robin annonce la couleur dès le premier épisode, en se montrant sauvage à souhait. Dans le même temps, les autres personnages (avec notamment une étrange femme à la chevelure incendiaire, un ado capable de se transformer en tigre ou une jeune fille abritant un démon carnassier) tentent de s’imposer eux aussi avec pas mal de férocité.

Umbrella Academy, quant à elle, met en scène sept frères et sœurs doués de super-pouvoirs. Une famille décomposée (et recomposée, les deux fonctionnent) confrontée à la fin du monde…

Umbrella Academy, crépusculaire

Adaptée d’un comics édité par Dark Horse, Umbrella Academy fait preuve d’une plus grande originalité. D’emblée libérée de certaines attaches qui empêchent Titans de pleinement s’épanouir dans son univers, Umbrella Academy fait preuve d’une plus grande audace. Le tout en se montrant elle particulièrement crépusculaire.

Niveau casting, c’est banco des deux côtés, même si on est en droit de préférer les numéros d’Ellen Paige et de Robert Sheehan (un ex-Misfits) dans Umbrella Academy à celui de Brenton Thwaites (qui joue Robin dans Titans). Une question de préférence… Mais après tout, rien ne nous oblige à choisir. On peut parfaitement se délecter des deux séries !


A VOIR AUSSI SUR WEFUZZ

The Punisher : Le chant du cygne ?


 

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur

Gilles Rolland