Beaucoup de bacheliers s’étaient plaint, l’année dernière, première année de fonctionnement de Parcoursup, du calendrier trop long du dispositif. Ils ont été entendus : Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, a annoncé cette semaine une modification du calendrier, dont la première phase s’achèvera fin juillet.

D’autres « ajustements techniques » ont été annoncés.

Ainsi, le rang du dernier appelé de l’année précédente sera désormais affiché, ce qui permettra à chacun de mieux évaluer ses chances.

Les candidats ne pourront pas s’inscrire d’un côté et conserver leurs autres vœux de l’autre.

Dès qu’ils auront leurs résultats au baccalauréat, ils pourront indiquer par avance quelles réponses ils feront aux propositions qui leur seront faites.

Ecoles d’ingénieurs et de commerce vont rejoindre Parcoursup

Dès l’an prochain, la plupart des écoles d’ingénieurs et de commerce, les formations d’infirmiers et du travail social seront inscrites sur Parcoursup, et en 2020, toutes les formations reconnues par l’Etat seront inscrites sur la plate-forme.

Par ailleurs, la ministre travaille avec la région Ile-de-France à l’ouverture de davantage de places en IUT, avec l’Occitanie sur l’ouverture d’antennes universitaires dans des villes intermédiaires, et avec le Grand-Est et la Bretagne sur de nouvelles formations à implanter dans des bassins d’emplois identifiés.

Les sites à consulter en priorité

En ce qui concerne les démissions, elles étaient de l’ordre de 200 000 sur l’ancienne plate-forme APB : elles ont été de 196 000 avec Parcoursup en 2017-2018, soit un taux de 25 %.

N’oubliez pas : Parcoursup est ouvert depuis une dizaine de jours. Vous avez de fin novembre à janvier pour vous informer sur votre orientation, notamment sur le site terminales2018-2019.fr.


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Parcoursup : le calendrier dévoilé !

Parcoursup, quel bilan ?

Parcoursup : ce que vous devez savoir sur les « attendus »