Prendre des décisions importantes pour vous orienter dans vos études vous fait peur ? Vous avez le sentiment de ne pas avoir assez d’infos pour faire des choix ? Ni comment vous y prendre pour y voir plus clair et décider ? WeFuzz vous coache en 10 conseils pratiques.

Ne vous mettez pas la pression en imaginant qu’un choix va vous enfermer dans un secteur pour le reste de votre vie. Les parcours d’études sont de plus en plus souples, et des dispositifs de réorientation existent entre les différentes filières. Par exemple, on peut rejoindre un IUT après avoir entamé des études à l’université ou faire le parcours inverse. A l’université, à l’issue du premier semestre dit d’orientation, une semaine de réorientation est prévue pour faire le point avec les profs sur son début de parcours.

Mises à part certaines filières qui destinent à une profession (filières de santé, d’ingénieurs…), la plupart des formations restent ouvertes sur de nombreux secteurs, et les unités d’enseignement optionnelles ainsi que les expériences parallèles que vous mènerez pendant vos études (activités associatives en particulier) seront autant d’atouts à faire valoir sur votre CV pour exercer LA profession ou dans LE secteur que vous aurez choisi.

Interrogez-vous sur vos préférences. OK, le lycée, pour beaucoup d’entre vous, c’est un peu tôt pour avoir un vrai projet professionnel dès le lycée. Mais vous pouvez au moins formaliser une direction : soit en terme de métier, soit en terme de secteur.

Interrogez-vous vos aptitudes. Si vous aimez l’économie mais que vous êtes trop juste en maths, ça risque de ne pas passer. Et puis, combien d’années êtes-vous prêt à consacrer à votre formation ? Dans quel type de structure ? Certains étudiants sont en quête d’autonomie (-> université), tandis que d’autres ont besoin d’être étroitement encadrés pour réussir (-> IUT, BTS, écoles).

Informez-vous bien sur les contenus pédagogiques et les disciplines des cursus et leurs débouchés réels. Ça peut déclencher un déclic ou clarifier vos idées.

Fréquentez les lieux d’information et renseignez-vous sur les dates des salons d’orientation, des forums et journées portes ouvertes organisés par les établissements : c’est  l’occasion idéale de collecter des brochures d’information et surtout de rencontrer des enseignants et des étudiants des filières qui vous intéressent.

Surfez prioritairement sur les sites de référence : www.terminales2018-2019.fr, www.onisep.fr, www.parcoursup.fr, www.orientation-pour-tous.fr

Envisagez d’étudier en apprentissage. Ce mode d’études permet d’alterner des périodes de formation en entreprise à des périodes de cours et de confronter l’approche théorique à la pratique professionnelle. Mais attention, c’est un choix exigeant.

N’imitez pas votre meilleur(e) pote/copine simplement pour rester avec lui ou elle sans autre considération pour la filière : c’est le meilleur moyen d’amorcer une logique d’échec.

Une fois décidé(e) sur la dominante de votre orientation, confrontez votre projet professionnel à ce que les établissements proposent. Evaluez leur notoriété et leur vitalité. Si vous émigrez dans une école loin de chez vous, que propose-t-elle pour vous accueillir ? Consultez son site, visitez là, prenez rendez-vous sans complexe !

Evaluez les coûts. Etudier, c’est rester à la charge de ses parents, reculer l’entrée dans la vie active et le moment où l’on sera financièrement autonome. C’est aussi assumer des coûts nouveaux si l’on s’oriente vers une formation privée ou si l’on quitte le foyer parental.


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Lycée : l’orientation post-bac commence maintenant !