La semaine dernière, une quarantaine de principaux et proviseurs d’établissements de l’académie de Versailles se sont retrouvés dans un camp militaire pour un stage de gestion de crise.

Au programme, pour tout ces volontaires : treillis de rigueur, course à pied, pompes, tyroliennes, ponts humains, mais aussi parcours de cohésion et entraide dans les moments difficiles.

L’objectif de ce stage, encadré par des gendarmes : apprendre à être réactifs et acquérir des automatismes pour pouvoir faire face à des événements graves et imprévus (attentat, tuerie de masse, intrusion de parent virulent, élève violent…).

Regardez la vidéo, vous y reconnaitrez peut-être votre principal ou votre proviseur !

Photo Le Parisien