Bon OK, Iron Fist a un peu déçu. Luke Cage pour sa part, s’est avéré un peu trop mou pour convaincre, à l’image de la mini-série The Defenders (toutes les trois ont d’ailleurs été annulées). Daredevil pour sa part, n’a jamais fait de faux pas.

Et ce n’est pas cette nouvelle et incroyable saison 3 qui risque de lui enlever son titre de patron de l’univers partagé Marvel chez Netflix.

Car cette nouvelle salve d’épisodes, qui voit Daredevil revenir pour contrer les agissements de Wilson Fisk, tout en trouvant dans Bulleye, le nouveau méchant, un opposant de choix, fait les choses en grand. L’histoire, épurée au maximum, est super efficace. Les 13 épisodes sont passionnants, ça tape fort, la réalisation est souvent virtuose (on pense à l’épisode 4 et son plan-séquence dingue de 10 minutes) et le personnage principal n’en finit plus de s’étoffer.

Une bonne grosse claque comme on les aime !

 

Gilles Rolland

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur