En France, un jeune diplômé bac +3 touche en moyenne un salaire supérieur de près de 20 %  à celui d’un jeune diplômé qui débute sa carrière juste après le bac.

En effet, selon l’enquête annuelle Starting Salaries, publiée au début du mois, un individu commençant sa carrière avec un niveau bac + 3 perçoit un salaire maximum médian de 32 000 euros, ce qui représente près de 20 % de plus que les 27 000 euros que touchent les salariés ayant arrêté leurs études une fois leur bac en poche.

Le commerce paie mieux que la logistique

Mais attention : il existe de grandes disparités entre les salaires des  bac + 3 arrivant sur le marché de l’emploi selon le métier exercé. Ainsi, les jeunes diplômés en commerce perçoivent le salaire annuel moyen le plus élevé (37 608 euros) suivis par l’ingénierie (37 512 euros) et le marketing (36 658 euros). La comptabilité (35 195 euros), les services administratifs (35 624 euros) et la logistique (35 715 euros) proposent les salaires moyens les plus bas.

Il faut également savoir que, très logiquement, l’écart continue de se creuser en fonction la poursuite d’études : 39 650 euros de salaire maximum médian pour un bac +5, 40 150 euros  pour un MBA et 42 000 euros après un doctorat.

L’étude s’est également penchée sur les  disparités du revenu moyen entre les Pays européens. On apprend ainsi que les jeunes diplômés français perçoivent un salaire moyen (et non médian) de 35 549 euros annuels, devant les jeunes diplômés portugais (20 755 euros), italiens (28 682 euros), et espagnols (31 175 euros). En revanche, ils sont derrière les jeunes diplômés allemands (48 821 euros), belges (39 958 euros) ou encore néerlandais (37 787 euros).


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Recherche d’emploi : le bouquin qui va bien