Suite directe du Halloween, La nuit des masques, réalisé par John Carpenter en 1978, Halloween a fait le choix de zapper les 9 suites du film culte. Un choix risqué qui pouvait néanmoins laisser présager que le réalisateur David Gordon Green allait frapper un grand coup.

C’était d’ailleurs son intention, lui qui a pu compter dès le départ sur le soutien de John Carpenter. Mais à l’arrivée, ce nouvel Halloween déçoit.

D’une part parce qu’il n’apporte rien à la saga, et de l’autre car il copie trop son modèle pour s’en démarquer vraiment.

Furieux et gore

Reste que parfois le film sait se montrer furieux. Gore, parcouru de séquences inventives d’un point de vue technique et joliment éclairé, il jouit aussi de la présence de la mythique Jamie Lee Curtis, qui jouait déjà dans le premier épisode.

Pour les fans, la déception risque d’être grande mais les amateurs de film d’horreur plus jeunes, ceux qui ne sont pas attachés à la franchise, pourront s’en satisfaire.

 

Gilles Rolland

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur