Nous vous parlions il y a 10 jours du lancement de Portal par Facebook. Même si ça n’est pas vraiment une surprise, on apprend que le nouvel appareil de chat vidéo sophistiqué de Facebook utilisera les données personnelles pour cibler les utilisateurs avec des annonces.

Certes, la firme a vanté les identifiants de confidentialité de son nouvel appareil de chat vidéo… Mais elle vient de déclarer que Portal pourrait – et donc pourra ! – utiliser les données recueillies sur les utilisateurs pour en exploiter le potentiel publicitaire.

Pourquoi payer deux fois ?

Evidemment, on s’y était habitué avec nos pages Facebook : nos données sont utilisées en échange d’un accès gratuit à un réseau gigantesque. Mais on parle ici d’un appareil payé par le consommateur, qui va donc en quelque sorte payer deux fois…

Et le problème dans le problème, c’est que les récents scandales de fuites de données personnelles par le géant américain en laissent imaginer d’autres, et potentiellement d’une autre ampleur : Portal est en effet susceptible de conserver  des données liées aux conversations.

Il est vraiment temps de relire 1984


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Nouveau piratage Facebook : 5 millions d’européens touchés

Les dirigeants fondateurs d’Instagram claquent la porte de Facebook