Si vous êtes en terminale, vous allez dans quelques mois devoir vous familiariser avec le portail d’admission post-bac Parcoursup, sur lequel WeFuzz regorge d’articles. Ce dispositif d’orientation a été lancé l’année dernière, et un premier bilan de son « efficacité » vient d’être fait.

Pour information, le remplacement de l’ancien système APB par Parcoursup avait notamment pour objectif de mettre fin à la « sélection » par tirage au sort dans les filières n’offrant pas assez de places.

Une des nouveautés a aussi consisté, pour orienter les futurs étudiants, à leur faire remplir une fiche d’attendus à l’intention des établissements auprès desquels ils souhaitaient s’inscrire.

6,3 millions de vœux confirmés

Pour la procédure Parcoursup 2018, 812 045 candidats se sont inscrits, selon les chiffres du ministère de l’Education nationale.

À l’issue de la phase d’inscription, au 31 mars 2018, 6,3 millions de vœux ont été confirmés dans une ou plusieurs des formations disponibles sur Parcoursup. Un volume stable en comparaison de la campagne de 2017 d4APB.

La phase d’admission a permis de faire 2 406 425 propositions d’admission aux 812 045 candidats. Au total, 729 454 candidats ont ainsi pu obtenir au moins une proposition d’admission.

En moyenne, plus de trois propositions ont été adressées par candidats, et 92,2 % des lycéens ayant fait au moins un vœu ont reçu au moins une proposition d’admission :

  • 96 % pour les bacheliers généraux
  • 88,84 % pour les bacheliers technologiques
  • 82,3 % pour les bacheliers professionnels

Voilà pour les chiffres. Sur le fond, la procédure risque d’évoluer marginalement en 2019 par rapport à la mouture 2018. En particulier, la phase principale, qui ne se terminera pas début septembre mais plus probablement à la fin du mois de juillet.

Comptez sur WeFuzz pour vous tenir au courant régulièrement !


A LIRE AUSSI SUR WEFUZZ

Parcoursup : que se passera-t-il si aucun de vos vœux n’est satisfait ?Parcoursup : vous avez reçu vos premières réponses, que faire ?

Phase d’admission de Parcoursup : et maintenant, que va-t-il se passer ?

Parcoursup est-il une bombe à retardement ?

Parcoursup : ce que vous devez savoir sur les « attendus »