Disparu tragiquement à la suite d’un accident de la route le 30 novembre 2013, Paul Walker fait aujourd’hui l’objet d’un documentaire qui se dévoile dans une bande-annonce particulièrement émouvante…

Itinéraire d’un enfant doué 

Né en Californie en 1973, Paul Walker entre rapidement dans le show-business, en tournant dans des publicités alors qu’il n’est encore qu’un enfant. On le voit également dans des séries comme Les Routes du Paradis et Arnold et Willy ou Les Feux de l’Amour. Habitué des plateaux, il suit néanmoins des études en biologie marine. Une passion née de son admiration pour Jacques-Yves Cousteau.

Au cinéma, c’est dans Monster In The Closet qu’on le découvre pour la première fois en 1986. En 1998, il joue dans Pleasantville puis enchaîne avec la comédie romantique Elle est trop bien. Peu de temps après, il fait la rencontre du réalisateur Rob Cohen (présent dans le documentaire) avec lequel il tourne le thriller The Skulls, avant d’accepter la proposition qui lui est faite et de tourner dans Fast and Furious. Ce sera le film de la consécration. Dès lors, son visage devient incontournable. Il revient d’ailleurs dans 2 Fast 2 Furious, alors que Vin Diesel refuse. Ils se retrouvent par la suite dans le 4ème épisode de la saga, mais aussi dans le 5ème, le 6ème et le 7ème, développant au fil du temps une puissante amitié en dehors des tournages. Vin Diesel qui a d’ailleurs appelé sa fille Pauline en hommage à son ami. 

Du cinéma aux œuvres de bienfaisance

Connu pour aimer les voitures, sorte d’héritier de James Dean, Paul Walker s’est très vite fait remarquer grâce à son engagement auprès d’organisations de bienfaisance. En 2010, il se rend par exemple au Chili pour directement apporter son aide aux victimes du séisme de magnitude 8,8 qui a très lourdement frappé les populations. Il a par ailleurs fondé Reach Out Worldwide, une organisation visant à aider les victimes de ce genre de catastrophes. 

I Am Paul, le documentaire qui nous intéresse aujourd’hui, n’a pas encore de date de sortie en France. Il sera par ailleurs selon toute vraisemblance diffusé à la télévision et non au cinéma. Aux États-Unis, c’est la Paramount qui se changera de sa diffusion, le 11 août. Un film qui se dévoile dans une bande-annonce composée d’images d’archives. On peut notamment y voir la famille et les amis de Paul Walker s’y exprimer…