Pour la première fois depuis des années, la rentrée universitaire sera marquée par une baisse des droits d’inscription en licence. Mais ce n’est pas tout !

Le coût de l’inscription en licence sera en effet de 170 euros (au lieu de 184 l’année dernière) et en master de 243 euros (contre 256).

Autre nouveauté et non des moindres, la cotisation a la sécurité sociale étudiante, qui s’élevait à 217 euros, est supprimée.

Mais attention : les nouveaux étudiants resteront affiliés à leur régime actuel de sécurité sociale, tandis que ceux qui sont déjà étudiants resteront affiliés à leur mutuelle étudiante avant de basculer à leur tour, à la rentrée 2019, vers les régimes classiques d’assurance maladie. Si ça n’est pas clair pour vous pour l’instant, ne vous inquiétez pas, l’université vous expliquera tout ça lors de votre inscription administrative.

Nouvelle cotisation et nouveaux droits

En revanche, une nouvelle cotisation de 90 euros fait son apparition : la contribution de vie étudiante et de campus (CEVC), destinée à améliorer la qualité de vie sur les campus.

Elle sera reversée aux établissements d’enseignement supérieur et aux CROUS (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) pour organiser des actions en termes de vie étudiante et de vie sur le campus.

Une attestation d’acquittement de la CEVC est obligatoire pour s’inscrire à l’université !

Sachez par ailleurs que les étudiants s’inscrivant en première année de licence et qui ont saisi la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (faute de proposition d’admission via Parcoursup) et qui ont accepté d’effectuer une mobilité géographique suite à une proposition, peuvent bénéficier d’une aide d’accompagnement à l’entrée dans l’enseignement supérieur, qui varie de 200 à 1 000 euros.

Enfin, côté bourses, la première mensualité sera désormais versée dès le 30 août (si le dossier complet est transmis avant fin juillet), et la mise en paiement des échéances de bourses se fera à date fixe le 5 de chaque mois à partir d’octobre.