Vous êtes en 3e, est le brevet est le premier examen officiel que vous avez à affronter ? La pression monte et vous commencez à angoisser ? Pas de panique, voici quelques conseils très pratiques à retenir pour le jour J.

Certains d’entre eux vous sembleront évidents, mais pourtant… On n’imagine pas comme le bon sens se perd à l’approche des épreuves !

  • La veille des épreuves : si vous êtes globalement à jour de vos révisions, ça ne sert à rien de « gaver » votre cerveau. Prenez la journée ou l’après-midi, faites-vous une piscine ou un ciné. Votre esprit sera beaucoup plus détendu au moment du coucher. Vous dormirez mieux et les informations stockées remonteront plus facilement le lendemain.
  • La veille au soir, préparez dans une chemise ou une pochette la convocation aux épreuves et votre carte d’identité. Rangez-la dans votre sac en vous concentrant sur ce que vous faites, pour être bien sûr de l’avoir fait et éviter un gros coup de stress le lendemain, entre la maison et le centre d’examen.
  • Le jour J, prenez un bon petit-déjeuner, même si vous avez le ventre noué : il vaut mieux se forcer un peu que se sentir mal pendant l’épreuve et perdre tous ses moyens. Si vous craignez un coup de barre, prenez-en ! (des barres… de céréales). Évitez les paquets de gâteaux avec 50 emballages, vous allez faire du bruit et gêner les autres.
  • Mettez des vêtements dans lesquels vous serez à l’aise. Le brevet n’est pas un défilé de mode.
  • Prenez une petite bouteille d’eau. Vous ne connaissez pas à l’avance les salles dans lesquelles vous allez passer les épreuves. Elles seront peut-être dans un bâtiment surchauffé par le soleil. Evitez les boissons sucrées, elles désaltèrent beaucoup moins que l’eau. Trop sucrées, elles donnent encore plus soif.
Ce qu’on oublie le plus souvent : la règle
  • N’oubliez pas de prendre des mouchoirs en papier : ils servent à plein de choses ! Se moucher évidemment, mais aussi essuyer rapidement une tache d’encre, la bouteille d’eau qui dégouline quand on l’ouvre, la transpiration due au stress et à la chaleur…
  • Equipez-vous d’un stylo qui marche bien. S’il coule sur la copie, c’est la note qui coule. Vérifiez aussi votre effaceur. N’abusez pas du « blanco ».
  • Prenez une montre ! Ne comptez pas sur votre portable pour vous donner l’heure, il devra être éteint.
  • Arrivez en avance : pas trop pour ne pas laisser le stress monter en attendant l’ouverture de la salle, mais un peu quand même, disons 15-20 minutes.
  • Ne vous faites pas contaminer par le stress des autres avant et entre les épreuves. Lors de la pause entre deux épreuves, essayez de ne pas seulement parler de ce que vous venez de faire : sinon, c’est le meilleur moyen de se mettre le doute et de se décourager avant l’épreuve suivante.

Bon courage !


À lire aussi sur WeFuzz :
STUDYTRACKS, UNE APPLI POUR RÉVISER LE BREVET… EN MUSIQUE
RÉVISIONS : COMMENT PASSER EN MODE COMMANDO ?