La nouvelle étape de choix pour les lycéens (et les étudiants) en réorientation débute le 22 mai sur Parcoursup.

À partir de cette date à partir de 18 heures, les 811 000 candidats vont recevoir une réponse à chacun de leurs vœux et, pour une grande partie d’entre eux, des propositions d’admission.

En fonction de ces propositions, les candidats ppourront mettre à jour leurs choix, et donc libérer des places qui seront immédiatement proposées à d’autres candidats. Ainsi, chaque jour, de nouveaux candidats recevront de nouvelles propositions : en clair, chaque matin à partir du 22 mai, la mise à jour de la base de donnée Parcoursup impliquera l’envoi de nouvelles propositions aux candidats en attente de réponses positives.

Une commission ad hoc dans toutes les académies

Précision importante : pour les candidats qui n’auront demandé que des filières sélectives mais n’obtiennent que des réponses négatives, « une commission placée sous l’autorité de chaque recteur d’académie sera opérationnelle dès le 22 mai », a indiqué » le ministère de l’Éducation nationale : « Son rôle sera d’accompagner les candidats pour leur faire de nouvelles propositions au plus proche de leurs vœux initiaux ». Pas de panique donc le 22 mai si vous êtes barrés dans tous vos choix.

Prochaine étape importante : dès le lendemain des résultats du baccalauréat, cette commission devra prendre en charge l’ensemble des candidats qui n’auront pas reçu pas de propositions d’admission.

Cette commission permettra également aux candidats, qui justifient d’une situation exceptionnelle (situation de handicap, charge de famille, sportif de haut niveau) de solliciter le réexamen de leur candidature – ce droit nouveau a été introduit par la loi relative à l’orientation et à la réussite des étudiants (ORE).

Une procédure complémentaire est prévue

Par ailleurs, à partir du 26 juin, la procédure complémentaire sera également ouverte à tous les candidats : ceux qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup, ceux qui n’ont pas confirmés de vœux au 31 mars ou ceux qui souhaitent simplement faire de nouveaux vœux : ils pourront formuler 10 nouveaux vœux dans les formations où des places sont disponibles.

L’année dernière, après la rentrée étudiante, 130 000 places sont restées vacantes dans l’enseignement supérieur en France.

 

À lire également sur WeFuzz :

 

PARCOURSUP EST-IL UNE BOMBE À RETARDEMENT ?