L’Espagne attire chaque année des milliers de Français qui souhaitent étudier au sein des universités espagnoles. Et pour cause : le climat, l’excellence des universités, la gastronomie, la culture et la beauté de la langue ne sont qu’une partie des raisons qui font de l’Espagne une destination idéale pour effectuer des études. L’une des choses à prendre en compte lors de la mise en place de votre projet de long séjour linguistique en Espagne est le niveau d’espagnol nécessaire afin de vous inscrire dans une université espagnole. Certaines universités ne demandent pas de justificatif de votre niveau de langue, mais notez que cela évolue rapidement. Prendre des cours d’espagnol ou partir en séjour linguistique en Espagne avant de partir y étudier est donc une possibilité, puisqu’en effet, de plus en plus d’établissements vous demandent de prouver que vous avez un niveau minimum d’espagnol par le biais de deux procédures différentes, détaillées ci-dessous.

1. Passer un test de langue interne à l’université

La première solution pour justifier de votre niveau d’espagnol est de passer un test interne à l’université dans laquelle vous souhaitez postuler. Le plus souvent, l’université vous demandera de vous déplacer en Espagne afin de passer ce test de langue sur une demi-journée, ce qui peut sembler être un inconvénient, mais possède l’avantage de vous familiariser avec le campus et la ville dans laquelle vous étudierez. Chaque université possédant son propre test de langue, il est important de vous renseigner à l’avance sur le format ! A noter : de plus en plus d’universités proposent aujourd’hui des tests de langue par internet ou Skype, afin de faciliter le processus de candidature des étudiants étrangers.

2. Passer le test du DELE

La seconde solution implique que vous passiez le test du DELE (Diplôme d’Espagnol Langue Étrangère), reconnu dans le monde entier. Il atteste de votre niveau d’espagnol avec une note sur 6, et ne peut être passé que quelques jours par an dans un nombre limité de centres “Cervantes” dans les grandes villes de France. Il est donc moins répandu que les tests d’anglais, c’est pourquoi il est important de vous renseigner à l’avance !

Le DELE est composé de trois niveaux :

  • Niveau initial : il certifie que vous possédez un niveau suffisant pour comprendre des situations de base de la vie quotidienne
  • Niveau intermédiaire : il certifie que vous possédez un niveau suffisant pour faire face à l’ensemble des situations courantes
  • Niveau supérieur : il certifie que vous possédez un niveau suffisant pour comprendre et interagir en espagnol dans toutes les situations

Les universités espagnoles demandent en général à leurs étudiants étrangers d’atteindre le niveau intermédiaire afin de les accepter dans le cadre d’une année universitaire. 

Article proposé par :