Raisin, clémentines, cerises et pamplemousses figurent en tête du classement des fruits et légumes contenant le plus de résidus de pesticides, selon l’état des lieux que vient de publier l’association Générations Futures.

La présence de résidus de pesticides dans les fruits, légumes et céréales préoccupe de plus en plus les consommateurs, et les études semblent leur donner raison.

En France, ces résidus dans les fruits, légumes, céréales, infusion, mais aussi aliments pour bébé, font l’objet de plans de surveillance annuels réalisés par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

L’association Générations Futures, s’est appuyée sur les données recueillies par la DGCCRF de 2012 à 2016 pour calculer les taux de contamination par les résidus de pesticides des principaux fruits et légumes durant cette période.

Selon ses conclusions, voici la liste (non exhaustive) des 12 fruits et légumes les plus contaminés en pesticides :

  1. Raisin
  2. Clémentine & mandarine
  3. Cerises
  4. Pamplemousse & pomelos
  5. Céleri
  6. Fraises
  7. Nectarine & pêche
  8. Orange
  9. Pomme
  10. Abricot
  11. Citron
  12. Poire

 

A contrario, les 15 fruits et légumes les moins contaminés en pesticides sont les suivants :

  1. Maïs
  2. Asperge
  3. Madere & igname (tubercules)
  4. Betterave
  5. Patate douce
  6. Oignon
  7. Potiron
  8. Brocoli
  9. Choux pommelé
  10. Avocat
  11. Navet
  12. Kiwi

Pour en savoir plus, WeFuzz vous invite à consulter le rapport rédigé par l’association ; clair et complet, il présente notamment les risques de résidus produit par produit : www.generations-futures.fr/wp-content/uploads/2018/02/gf-rapport-pesticides-v12-web.pdf

Générations Futures est une association de défense de l’environnement reconnue d’intérêt général et agréée par le ministère de l’Écologie. Elle mène des actions (enquêtes, colloques, actions en justice, campagnes de sensibilisation…) pour informer sur les risques de diverses pollutions (les substances chimiques en général et les pesticides en particulier) et pour promouvoir des alternatives à ces produits.