Un collectif d’ONG, d’organisations étudiantes (dont la FAGE en France), d’universités et d’entreprises issues de 6 pays anime Transparency at work, un Trip Advisor des entreprises accueillant des stagiaires et apprentis. Parmi ses objectifs : « construire la plus grande base de données ouverte des entreprises pour les jeunes et promouvoir l’égalité des chances ».

Grâce à Transparency at work, les étudiants, apprentis, stagiaires et jeunes diplômés, peuvent désormais noter les entreprises qui les accueillent.

Pour ce faire, Transparency At Work a développé un logiciel libre et ouvert dont peuvent s’équiper tous les sites web partenaires avec un outil de notation commun, permettant à n’importe quel jeune d’aller noter ses conditions de travail, et vérifier les évaluations de ses pairs à partir de tout site internet.

Six critères d’évaluation

Cette évaluation s’articule autour de six critères : rémunération, offre et contrat, acquis de compétence et apprentissage, supervision et management, culture et environnement, et évolution de carrière. 

Ces critères n’ont rien d’anodins : sélectionnés par les organisations de jeunesse à l’origine du projet, ils correspondent aux normes européennes du label européen « Meilleurs stages » et de la charte européenne pour la qualité des stages et des entreprises.

Les évaluations sont publiées sur le site de façon anonyme, mais les étudiants doivent décliner leur identité et adresse email afin que Transparency puisse vérifier que le stage évalué est réel. Cela permet également aux entreprises de bénéficier d’un droit de réponse sur la plateforme.

Un million de témoignages d’ici trois ans

Déployé dans plusieurs pays d’Europe et au Québec, Transparency at work s’est donné comme objectif de recueillir d’un million de témoignages en trois ans. D’ici là, la plateforme publiera le 15 mai l’intégralité de sa base de données : les utilisateurs pourront consulter les évaluations par entreprise, secteur, zone géographique et critères de qualité.

In fine, le but de Transparency est de faciliter la recherche des meilleurs employeurs offrant une bonne expérience d’apprentissage, une rémunération convenable, une culture d’entreprise porteuse, un bon management, des évolutions de carrières et un cadre légal respecté.