L’examen du baccalauréat « doit être réformé », selon 79 % des lycéens qui ont participé à la consultation en ligne sur le baccalauréat 2021, ouverte en décembre dernier par le ministère de l’Éducation nationale. 46 685 personnes dont 39 569 lycéens ont participé à cette consultation, qui n’a cependant pas valeur de sondage.

À la question « Que pensez-vous de l’idée d’introduire davantage de contrôle continu dans le baccalauréat », 71 % ont répondu que c’est « une bonne idée » : parmi eux, 88 % pensent que cela « inciterait à davantage travailler tout au long de l’année », et 83 % que cela « rendrait la note finale plus fidèle à [leur] travail ». Toutefois, 58 % jugent que davantage de contrôle continu « creuserait les inégalités entre les bacheliers selon leur lycée », et 47 % que cela « remettrait en cause la valeur du diplôme ».

Quant à l’éventuelle « intégration de plus d’évaluation orale » dans l’examen, 36 % jugent l’idée bonne, 32 % mauvaise, et 31 % que « cela ne changerait pas grand-chose ».

Interrogés sur « les principaux changements souhaités », les lycéens se prononcent beaucoup plus largement en faveur d’une amélioration du système d’évaluation (contrôle continu, nombre d’épreuves, coefficients…), plutôt que pour une réforme du système des épreuves (choix des matières, durée…) ou une réforme du système d’enseignement (filières en particulier).

L’examen “n’a plus de valeur” pour 54 % des répondants

Par ailleurs, 54 % des lycéens répondant estiment que l’examen « n’a plus de valeur », 51 % qu’il est « adapté pour préparer aux études supérieures », et 42 % qu’il « est le meilleur moyen pour évaluer [leurs] connaissances ».

Selon les éléments de méthodologie fournis par Opinionway, 62 % des lycéens qui ont participé à cette consultation sont des filles, 40 % sont en terminale (36 % en première et 20 % en seconde), 86 % sont en filière générale, 9 % en filière technologique et 5 % en filière professionnelle.