La plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur Parcoursup, qui succède à APB, ouvre le 15 janvier. WeFuzz vous a déjà communiqué le calendrier de la nouvelle procédure. Focus sur ce qui va changer dans la formulation des vœux.

Dans APB, les candidats pouvaient formuler jusqu’à 24 vœux. Désormais, vous pourrez n’en formuler que 10.

Vous aurez également la possibilité d’exprimer des vœux multiples, c’est-à-dire une même formation dans plusieurs établissements d’une même académie, afin de maximiser les chances d’acceptation.

Vous pourrez également candidater en dehors de votre académie d’origine, mais le nombre de place pour les bacheliers venant d’une autre académie est limité.

Chacun des vœux exprimés sera accompagné d’une fiche « avenir » réalisée dans le cadre de votre lycée, dans laquelle l’établissement que vous visez pourra consulter les notes de première et de terminale, mais aussi de l’avis du conseil de classe et des professeurs. Vous devrez également rédiger dans cette fiche un projet de formation faisant état de votre motivation pour chaque vœu.

Les scénarios possibles

Enfin, il sera possible de candidater uniquement à des formations sélectives mais, dans ce cas, Parcoursup vous avertira des risques de cette démarche, à savoir n’être admis nulle part… Attention donc !

Une fois que vos vœux seront « rentrés » dans Parcoursup, vous recevrez à partir du mois de mai des réponses de la part des établissements. Plusieurs scénarios sont possibles :

  • « OUI » : vous êtes est accepté dans la formation demandée.
  • « OUI, SI » de la part d’une université : pour être admis, vous devrez vous engager à suivre un « parcours personnalisé ». Ces parcours seront déterminées au sein des établissements (année de remise à niveau, modules obligatoires de renforcement de connaissances, etc.). Cette réponse sera par exemple utilisée par les filières en tension.
  • « EN ATTENTE » : vous êtes placé sur liste d’attente (sans connaître votre rang).
  • « NON » : votre candidature n’a pas été retenue dans une formation sélective (BTS, DUT, CPGE, etc.). Si un candidat est refusé dans toutes ces demandes, le recteur d’académie devra lui proposer des formations disponibles.

A compter de ces réponses, vous aurez une semaine pour répondre aux propositions, toujours au mois de mai. Lors des phases complémentaires, ce délai passe à trois jours à compter du 26 juin, et 24 heures à partir du 21 août.

Autre cas de figure : si vous recevez deux « oui » à des formations différentes, vous devrez choisir l’une des deux afin de libérer sa place dans les autres formation et de désengorger la plateforme.

Notre conseil pratique : consultez http://www.terminales2017-2018.fr pour affiner votre projet d’orientation.