La rentrée qui s’annonce pourtant dans quelques semaines seleument. Pourtant, le MESR, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, confirme par communiqué que plus de 6000 bacheliers n’ont toujours pas trouvé ou obtenu leur formation à ce jour.

UNE SITUATION PROBLEMATIQUE

6010 candidats restent, au 17 août, sans formation universitaire. APB, la procédure à suivre après le BAC, dispose pourtant de “très nombreuses places disponibles” selon le ministère.

Alors que le chiffre de 3 à 5000 de nouveaux étudiants sans formation était évoqué, il s’agit en fait de plus de 6000. Un problème connu de tous, qui fait l’objet d’une concertation des acteurs concernés… Mais si cette concertation avait bien commencé en juillet, elle a été interrompue pour les vacances. Elle reprend lundi (28 août).

RENOVER LE SYSTEME ?

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, a confirmé ce chiffre au journal Le Monde, laissant les plus de 6000 candidats sans affectation pour la rentrée universitaire.

La concertation doit aboutir à une possible réforme du système APB, pour ne laisser aucun étudiant dans le vide des affectations, ni aucune affectation sans candidat.

 

Sources : MESR, le Monde, Le Figaro.

MB