Sans se mettre au régime, ni se donner les contraintes d’un athlète, bien manger fait partie des bons gestes qui vont vous permettre d’être dans une meilleure forme au moment des examens de fin d’année.

Voici quelques conseils simples, faciles, et gourmands.

  1. Les sucres lents

Des pâtes, du riz, des patates… La veille des examens, c’est très bien. Le temps que ces aliments soient absorbés par votre organisme, vous serez le lendemain en plein dans l’épreuve, là où vous aurez besoin d’énergie.

2. Attention aux sucres rapides

Les sucres rapides ce sont les faux sucres, les sucres blancs, raffinés à l’extrême. Les bonbons, le Coca, les boissons sucrées… De temps en temps pour vous faire plaisir, oui. Mais que cela soit une exception. Les sucres rapides rendent nerveux, accentuent l’irritabilité, se digèrent mal… Évitez vraiment les bonbons chimiques. Préférez alors quelques carreaux de chocolat, de la confiture… Ou des barres de céréales Bio.

3. Faites-vous plaisir

Oui, mangez des pâtisseries, faites des écarts de temps en temps, car si cela vous fait plaisir, cela jouera positivement sur votre moral. Mais attention, pas trop, car trop de sucre aura l’effet inverse.

4. Evitez les boissons énergisantes

Le Red Bull est très répandu… Mais son effet (sur ceux sur qui cela fonctionne) est excitant : il ne favorise pas la concentration, et peut augmenter votre nervosité.
Si vraiment vous souhaitez vous booster, prenez une vitamine C chaque matin pendant la durée de vos épreuves. Cela vous fera une petite cure, inoffensive, et avec de meilleurs effets réels sur votre santé.

5. Le café, oui ou non ?

On a tous un comportement et une tolérance spécifique au café. Certains en boive des litres par jours, d’autres ont la tête qui tourne avec une seule tasse. Alors notre conseil, c’est juste d’avoir du bon sens : ne dépassez pas votre dose. Si vous avez besoin de café toute l’année, ne changez pas cette habitude. Mais si vous n’en buvez jamais et que vous espérez du café un effet dynamisant, attention à bien le digérer quand vous serez devant la feuille blanche…