Idées reçues, rumeurs, certitudes… Nombre d’affirmations qui circulent sur l’alcool sont totalement farfelues. C’est pour cela qu’il est essentiel de s’informer et de rectifier ces quelques contrevérités.

 

1. Prendre un café, boire de l’eau, faire du sport… ça dessaoule !

Seul le temps élimine les effets de l’alcool. Alors inutile de se précipiter sous une douche froide ou de boire une cuillère d’huile… Ca ne sert à rien ! Un conseil : restez dormir sur place ou faites-vous raccompagner par une personne sobre. C’est le seul moyen de pouvoir dégriser en toute sécurité

2. Un whisky est plus dangereux qu’une bière

Il  y a autant d’alcool dans un demi de bière (25 cl) que dans un verre de whisky (3 cl), ou encore un verre de vin (10 cl). Pourquoi ? Parce que la bière (environ 5°) a un taux d’alcool moindre que le vin (12°) ou le whisky (40°), mais le volume est plus important. Souvenez-vous qu’un verre de bière, de vin, de champagne ou d’alcool fort (whisky, gin, vodka…), tels qu’ils sont habituellement dosés dans les cafés et bars, contiennent approximativement la même quantité d’alcool pur. Et faites attention aux doses quand vous êtes chez vous : les verres servis en privé sont souvent plus remplis.

3. Ajouter un soda dans son whisky, c’est plus sûr

Ajouter du soda ou de l’eau ne modifie en rien le volume d’alcool pur contenu dans le verre.

4. Un digestif favorise la digestion

Malgré son appellation, le digestif n’aide en aucun cas à digérer. Pour favoriser la digestion, il est préférable de manger léger et équilibré.

5. L’alcool réchauffe

c’est une idée très répandue mais c’est pourtant le contraire qui se produit. La sensation de « chaud » vient du fait que l‘alcool déplace la chaleur interne et l’amène à la surface de l’organisme, du fait de la vasodilatation des vaisseaux sanguins sous-cutanés. En réalité, la température corporelle s’abaisse.